Le port de la Cotinière, sa criée, ses bateaux, les marins, la pêche 🐟🦐


Le port de la Cotinière est le centre de plusieurs activités commerciales. Sa particularité est qu'il est à taille humaine avec des installations modernes et son charme en fait un lieu touristique hors du commun.

Que faut-il savoir sur le port de la Cotinière?


Située sur la côte ouest dans la commune de Saint Pierre d’Oléron, la Cotinière est un centre économique et touristique important de l’île d’Oléron. Comptant une centaine de bateaux et plus de trois cent marins, le port de la Cotinière est le 7ème port de pêche français.

C’est aussi un village charmant, historiquement deux villages (La Cotinière et le Colombier) décalés de quelques centaines de mètres  du port.



La criée du port de la Cotinière


Récemment sortie de terre, la criée est un espace immense pour accueillir les différentes espèces de poissons qui seront vendues. D’une capacité de 6 000 tonnes de stockage sur une superficie de 11 000m², quatorze ateliers de mareyages, une salle des ventes ainsi que des bureaux alloués pour la gestion administrative.

Aussi la criée est d’une importance capitale dans l’économie locale. Elle permet de valoriser la pêche locale avec un outil de travail performant.

On y décharge, pèse et estime les différentes cargaisons de poissons pêchées avant leur expédition dans toute la France. Il y a deux criées dans la journée, une le matin vers 4h et une autre vers 15h.



Les bateaux du port de la Cotinière


Ce port est un espace de pêche professionnel, qui comprend plusieurs types de bateaux, en fonction des espèces de poissons que l’on cherche à pêcher.

  • Les chalutiers: ils tirent un chalut de 50m environ. Un chalut de fond pour les espèces telles que la sole et la langoustine ou un chalut pélagique (entre le fond et la surface) pour les espèces comme le bar.
  • Les polyvalents: Les ligneurs pêchent par exemple le bar à la ligne avec un appât vif (crabe nageur), les fileyeurs ont une maille étudiée pour que les petits poissons passent au travers, les caseyeurs qui déposent des casiers à différentes profondeurs pour pêcher de la crevette rose et grise, des tourteaux et araignées.
    Certains bateaux partent plusieurs jours tandis que d’autres ne partent qu’une seule journée, en fonction des marée.


Les acteurs du port de la Cotinière


Considéré comme le 7ème port de France ainsi que comme le premier port de Charente-Maritime, le port de la Cotinière est un véritable centre économique. Où cohabitent résidents, marins et à la belle saison les touristes. L’une des richesse incontestable de ce port réside dans ses ressources humaines qui s’activent chaque jour pour le bon fonctionnement de la pêche : Les marins, les armateurs, les mareyeurs, les techniciens qui s’occupent de la maintenance des bateaux ainsi que le personnel administratif.
Ces derniers s’efforcent d’accomplir leur tâche dans le respect des techniques de pêche ainsi que des réglementations quant au type de poissons à pêcher.



Les activités de pêche menées au Port de la Cotinière


Considéré comme l’un des sites les plus typiques d’Oléron, le port de la Cotinière enregistre des centaines de bateaux sortant et entrant avec des cargaisons de poissons. Il représente près de ⅔ des produits de la mer commercialisés en Charente-Maritime. Pont d'amarrage d’une centaine de bateaux professionnels, ce port facilite la commercialisation des soles, des langoustines, des bars ainsi que des homards.




En raison de la pluralité des bateaux qui y accostent ainsi que la beauté des paysages alentour, le port de la Cotinière est un immanquable des sites d’Oléron. Les couleurs vives de la flottille ainsi que le ballet des allées et venues des différents bateaux conduisent à un magnifique tableau touristique.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés